08 septembre 2012

SAMEDI 8 SEPTEMBRE 2012 11h30 : TAKE OFF!

Ça y est je m'y mets. Je commence l'exercice le plus narcissique au monde, un blog, journal intime du XXI siècle. Bon il me reste à trouver une connexion internet, un ordinateur, des choses à raconter, une vie trépidante...Encore que sur ce dernier point, je peux, peut-être, m'aligner.

Si c'est compliqué alors pourquoi se prendre la tête? Et bien c'est dur d'être lucide sur ce sujet. Justement être plus lucide sur soi-même? Tromper sa solitude aussi? Laisser une trace pour soi ou pour les autres. Je ne sais pas vraiment. Je serais gênée d'être lue et en même temps j'ai besoin de partager un tout petit bout de ma vie et de mon âme même avec des inconnus et dans un monde virtuel. Le monde réel est trop agressif. Et je n'y ai personne à qui me confier. En même temps je n'ai pas envie d'être jugée ou qu'on se moque de moi. Alors l'anonymat sur la toile c'est bien la meilleure solution. Peut-être les bloggeurs ou les lecteurs de passage comprendront ma démarche que je ne comprends pas bien moi-même.

Et pour mettre les choses au point, je n'ai aucun talent d'écriture particulier. Aucune prétention. C'est même l'inverse. De toute façon, je ne suis douée en rien. Peut-être même pas pour la vie en fait.

Qui suis-je? Et bien je m'appelle Sarah, j'ai 16 ans, je passe en 1ère. Je vais changer de lycée à nouveau à la rentrée. Pourquoi? Ce n'est pas de ma faute! En tout cas pas de problème ou presque avec mon précédent lycée, même si je n'ai aucun regret, je l'ai détesté. Non c'est parce que je suis orpheline et que je change de famille d'accueil aujourd'hui. Je ne préfère pas pour l'instant raconter ce qui s'est passé dans la famille précédente. En tout cas j'ai passé ces derniers jours au foyer. Que des mauvais souvenirs.

Comment me décrire? En toute sincérité je suis grosse, moche et petite. Pas gâtée par la nature! Mais ce n'est pas vraiment un problème, je n'ai jamais connu autre chose. C'est mon destin alors pas de problème. Au moins les filles ne me voient pas comme une rivale. Mais c'est bizarre normalement j'aurais dû dire que les garçons me voient comme un pote. Et bien non, non plus, ils ne me voient pas tout simplement. Du coup je suis assez tranquille dans ma bulle.

La mère Rondin – c'est mon assistante sociale attitrée, la classe - vient me chercher dans quelques heures pour faire le transfert. Elle ne travaille pas le samedi mais elle a fait une exception pour moi afin de faciliter mon installation et ne pas perdre de temps avec l'école -déjà trois jours manqués à cause du dernier désastre-. C'est un peu ma seule et vraie famille au fil des années. Elle est pète-sec mais je l'aime bien, elle ne m'a jamais trahie. C'est mon seul repère depuis mon enfance. Je suis contente de la revoir, ça faisait longtemps.

Là, tout de suite je me sens soulagée, mais aussi de plus en plus stressée.

Posté par sarah_ugly_fat à 11:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]