19 septembre 2012

MERCREDI 19 SEPTEMBRE 22h30 : FLEUR999

En rangeant mon sac, je suis tombé sur un petit bout de papier. A l'ère numérique, c'est ringard. Et le contenu est très ambigüe : « Nous avons beaucoup en commun, tu peux me retrouver sur Fleur999@gmail.fr ». Serait-ce ma Grosse et Moche qui aurait lu mon cahier blog?

Il est urgent de trouver un ordinateur, un smartphone. Bref de se connecter au monde.

Le blouson Perfecto a disparu du porte-manteau, endroit où le Vieux l'avait laissé pour moi. La Vieille a dû le ranger dans le placard du sanctuaire. Et elle a dû l'enfermer à double tour!

Posté par sarah_ugly_fat à 22:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]


MERCREDI 19 SEPTEMBRE 16h : PETITS PAPIERS!

Premier blogline en plein cours tellement je m'ennuie. On va me prendre pour une lèche-botte qui écrit tout ce que dit le prof! Même mon voisin, qui ne m'accorde aucune attention, tente de lire ce que je peux bien gratter. C'est bizarre, on est à 50 cm de l'un de l'autre et on ne se parle pas, même pas bonjour. Je ne sais même pas si je pourrais le reconnaître dans la rue. Mais pourquoi?

D'abord je ne parle à personne, j'ai peur de me prendre un vent.

Et lui est un zombie, il se traîne comme un vieux, et personne ne semble lui accorder d'importance dans la classe. Et il ne m'accorde aucune importance. C'est évident qu'il n'est pas très élevé dans l'échelle sociale de la classe, mais je crains qu'il me considère encore plus bas que lui. Il me regarde encore là tout de suite, je vais lui jeter un regard noir.

Il a eu peur, et il s'est remis droit face au prof. Et il se gratte le visage de nervosité. J'avais jamais remarqué qu'il avait des boutons comme ça! Une tête de geek, qu'est ce qu'il fait dans une classe littéraire? Fuck, il vient de voir que je le décortiquais. Il m'a lancé à son tour un regard noir, des pics à glace. Hey il a pas l'air aussi mou en fait! Ce qui me gêne le plus c'est son odeur, c'est un mélange de lessive bon marché mal séchée, et un mix sophistiqué de déo de supermarché avec de la pure sueur d'adolescent. Mais au fait qu'est ce que je sens moi? Je me renifle discrètement. Ah ça y est : ça sent le déo de supermarché pour fille, sans paraben, sans alcool, à la pierre d'alun. Peut-être qu'il déteste mon odeur écolo.

Oups un papier vient d'arriver sur notre bureau. A qui est-il destiné? Le geek et moi on s'observe. Ça ricane derrière nous. Le prof ne voit rien, n'entend rien, la classe n'écoute rien. C'est la foire!

David, mon voisin se décide à ouvrir le message secret. Il le lit, me regarde avec dégoût et se transforme en pivoine. Je me décide a lire le mot : « Vous feriez un beau couple! »

Un deuxième mot arrive, sur le bureau de David : il se marre. Tiens il sait sourire. Ça doit être drôle... mais en lisant le mot je déchante : « Tu mérites mieux, de toute façon elle n'est pas pour toi lol mdr »

Les sanglots montent tout seuls et je tremble en regardant le morceau de papier. Une écriture de fille, ça sent la peste! Je me décide à répondre sans inspiration : « Pétasse, tu pues le toc ». Et hop je renvoie le mot par derrière, au pif. Dix secondes suffisent, c'est l'explosion de rire derrière.

Le prof intervient, demande ce qu'il se passe et si c'est la maternelle par ici. Et une peste vend la mèche : « la fille devant elle balance des messages ». Le prof me regarde, me demande si c'est vrai. Je suis tellement tétanisée que je bredouille une réponse incompréhensible. La classe est hilare. Sonnerie.

Posté par sarah_ugly_fat à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

MERCREDI 19 SEPTEMBRE 13h30 : PAOLA

Je ne sais même si je vais continuer à manger à la cantine. D'abord je mange toute seule comme une pauvre conne, près de la poubelle. Ensuite c'est vraiment dégueu. Et pourtant je mange quand même, alors s'empiffrer et grossir avec de la bouffe pas bonne c'est vraiment du gâchis. Autant s'enrober avec de la top qualité. Et puis enfin je vois bien que c'est ringard de manger à la cantine, les premiers jours c'était salle comble (ou quand c'est pizza), mais là ça baisse à vue d'œil, il ne reste que les has been comme moi et mon voisin de table en classe. En plus, et c'est le pompon on se fait enguirlander par la caissière, Paola, elle s'appelle. Je croyais au début qu'elle ne m'aimait pas mais tout le monde y passe : « il manque trente centimes sur la carte, remets ton plateau et dégage», « ton bol de fromage blanc déborde, remets ou je te le fais lécher», « vous me faites tous chier bande de chiards! », « dis donc le sucre c'est pas à volonté »... Un vrai feu d'artifice. Une hystérique qui dégage de mauvaises ondes. Parfois elle se fait punir par le responsable et finit par servir les plats, et ça elle déteste, elle se plaint encore plus, transpire à grosses gouttes, râle, s'engueule avec tous les élèves et finit par pleurer. Son calvaire dure trois jours et hop retour en caisse, où elle peut se remettre à tyranniser la terre entière. Faut dire qu'elle est pas gâtée par la nature.

En parlant de has been, j'ai une idée sur ma fan. Elle mange à la cantine tous les jours comme moi, dans un coin avec un mec vraiment obèse, elle a dû me repérer. Oui elle est un peu ronde, mais moche pas du tout! Par rapport à moi, elle est féminine, classe, elle est belle. Je n'arrête pas de la regarder, je la surveille de plus en plus près. Si c'est elle, je suis touchée. Qu'une fille comme ça s'intéresse un petit peu à mon blabla, c'est incroyable.

Posté par sarah_ugly_fat à 13:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]