21 septembre 2012

VENDREDI 21 SEPTEMBRE 13h40 : CREME BEAUTE

Le déjeuner se transforme en cauchemar.

D'abord à la caisse, le Monstre m'a hurlé dessus car une de mes assiettes, trop remplie, débordait du plateau. Ah ben qu'est-ce que j'avais pas fait! Et toute paniquée, j'en ai profité pour faire tomber et casser mon verre. Le Monstre soupirait, la file s'amoncelait. Tout le monde se marrait. La risée de l'école, ma réputation va sortir de ma classe pour s'étendre à tout l'établissement. Je deviens une grosse et moche de renom, option reine des maladroites.

Puis j'étais à ma table d'exil habituel, mais avec un retard inhabituel et je voulais surtout pas gâcher mon dessert crémeux en le gobant. Et bien un con a décidé à ma place. Un mec que je n'avais jamais vu ni dEve ni d'Adam m'a dit que le dessert crémeux puait la pisse, il m'a dit de sentir. Je me suis dit, tiens un sympa, je suis dans une bonne dynamique. Je lui ai fait un sourire confiant, j'ai senti la crème. Aucune odeur répulsive, à part du bon chocolat!

Shplock! La gueule dans la crème, aidée par ce sympathique pervers. Deuxième coup d'éclat de la journée : le visage dégoulinant, entouré de rires méchants. Le gars m'a sorti un « sans rancune ma grosse, ça sera ça de moins sur la balance ». J'ai tiré la langue, ça a projeté quelques postillons crémeux. Et il s'en est plaint : « la conne elle a taché ma chemise Abercrombie ».

Il m'a fallu quinze minutes pour tout nettoyer aux toilettes. Et j'avais faim, frustrée par mon dessert crémeux qui s'est transformé en crème beauté. Suis-je devenue plus belle pour autant ?

Posté par sarah_ugly_fat à 13:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]