24 septembre 2012

LUNDI 24 SEPTEMBRE 17h30 : L'INCONNUE

J'ai eu une réponse à mon mail! Quelle histoire! C'est palpitant! J'ai peut-être quelque part une amie potentielle qui se reconnaît dans mon horrible physique et dans les quelques lignes de mon âme qu'elle a pu lire?

« Coucou contente que tu me répondes. Je crois que nous sommes connectées. J'ai croisé ton regard plein de fois et je pense que tu as compris. »

Mais ça veut dire qu'elle fait partie de mes pistes? Si je l'ai regardée avec insistance à ce point. Et pourtant, je me creuse le cerveau et la mémoire, rien ne me revient. Aucun coup d'œil de complicité entre 2 grosses et moches. Faut dire que je me sens seule sur le créneau! Je deviens parano. Et si elle n'était que grosse et superbe, ou bien moche et très maigre. Et qu'ai-je fait avec mes yeux pour qu'elle me repère? Cette histoire me rend hystérique et ça se voit. Ashley m'a fait une remarque avec un œil pervers: « Dis donc toi la nouvelle t'as l'air heureuse! Ça te ressemble pas. Qu'est-ce que tu caches? ». Évidemment je l'ai ignorée en lui jetant des éclairs. « Ouh j'ai peur » a-t-elle conclu, ironiquement avant de prendre la poudre d'escampette.

Ben oui ça me fait quelque chose qu'une personne quelque part se retrouve en moi et ce que j'ai écrit. Ça signifie qu'elle n'a pas trouvé mes mots idiots, ridicules. Ça m'encourage à continuer à me confier à ce bout de papier. Mais ai-je vraiment envie de partager mon âme avec quelqu'un qui me connait physiquement et qui pourrait mettre la piste de toute l'école sur moi? C'est trop personnel et surtout qu'en penseraient Ashley et Alyssa?

Je n'ai pas eu le temps de répondre à ce mail, car le pion informatique est toujours sur notre dos et qu'on doit pouvoir justifier que notre accès est pour un cours. Il faut que je réfléchisse à une réponse intelligente et concise. Et c'est pas mon fort.

Je suis tombée sur Yun So dans la rue, elle m'a gentiment parlé. Mais quelle hypocrite après tout ce qu'ils ont balancé sur moi après mon départ. Et ben moi aussi j'ai fait mon hypocrite, je lui ai fait un sourire niais. Et ça l'a mise mal à l'aise. Elle a dû voir que je me foutais de sa gueule. Même hypocrite je ne sais pas faire. Mais je veux pas revoir ces petits cons. Je ne pensais pas que j'allais être déçue à ce point. Pourtant je n'en attendais rien mais en partageant ce soda avec eux, j'y ai cru pendant quelques secondes. Je dois comprendre une bonne fois pour toutes que je ne suis pas faite pour avoir des amis.

Ma réponse va prendre cette forme-là : « Fais moi un signe, je suis perdue. Sommes-nous pareilles? Tu es sûre? »

Nouveau cours de sport demain, j'angoisse.

Posté par sarah_ugly_fat à 17:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]