Aujourd'hui, jeudi, je suis arrivée au lycée en tirant la gueule et sans dire bonjour à Ash, ma voisine de classe.

Comme un signe du destin, la Mère Noël a abordé un sujet de bon aloi en cours de philo : L'AMOUR, besoin ou illusion ?

A un moment Ash m'a lâché un gros coup de coude qui m'a fait sursauter. Puis elle m'a montré son tel, un signe qu'un sms était en attente. Sûrement un bon moyen de ne pas se faire prendre par la Mère Noël comme la dernière fois.

« Té chelou »

J'ai haussé les épaules.

« Ta 1 conjonctivit ??? »

Re-haussage d'épaules. Ben oui, le cours me donne envie de pleurer.

« 1 pn 2 cœur ? LOL »
« Pas lol ??? »
« David ? » »

Et ça, ça m'a fait sourire. De quoi attirer les sourcils bien froncés de la prof sur moi.

A la cantine, les Cailleras ont remarqué mon air morose et je leur ai promis une explication au Rialto vendredi soir. Le temps de digérer un peu... c'est vrai que je ne veux pas avoir l'air trop conne ! Car j'en suis bien consciente, mon chagrin est d'une connerie monumentale.