30 septembre 2014

MARDI 30 SEPTEMBRE 2014 14H05 : CALME PLAT

« Vous êtes là ? Réveillez-vous, c'est Sarah !!! S'il vous plaît... »

J'ai tambouriné à sa porte pendant un quart d'heure. C'était l'heure des Feux de l'Amour, j'avais un espoir qu'elle soit là.

Ben oui, la personne que je n'ai pas oubliée pendant ces 45 jours d'absence, c'est la Mamie, ma Mamie. Je rêvais qu'à mon retour rien n'ait changé, qu'elle m'ait attendue sagement...

J'ai retenté tous les jours pendants une semaine... en vain.

En tout cas, personne ne m'a reconnue, comme quoi, la grosse touriste américaine, ringarde et moche est un rôle qui me va à merveille !!! Enfin pour un temps...

Je n'ai pas vu grand monde de loin durant cette période de traque dans l'ombre... mis à part...
- Ashley de retour de courses avec un sac bien chargé et se dirigeant vers mon immeuble... Elle habite toujours là !
- Alyssa en train de tapoter sur son téléphone des mots doux à son nouvel amoureux... Comment je le sais ? Elle avait les yeux qui brillaient et ça n'arrive pas souvent dans ses yeux de poisson mort... Est-ce Grégoire le beau maître-nageur qui continue à l'épanouir comme ça ? En tout cas il m'avait tapé dans l'œil celui-là...
- Mme Rinaldi en train de s'engueuler avec M. Rinaldi, bien fait... sûrement à propos de la Mamie ! Je sais qu'il est de mon côté... enfin de son côté.
- Et... Kamil en train de mettre une main aux fesses... à Marco ! Ben mince, Yunso aurait-elle raison ?

Ben ouais, c'est tout. Aucune trace de Rémy ! Faut dire que la « touriste » essayait de rester discrète, alors je m'éternisais pas vraiment.

Mon petit manège a duré presque dix jours... jusqu'à la rencontre fatale...

Posté par sarah_ugly_fat à 14:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 septembre 2014

LUNDI 29 SEPTEMBRE 2014 12H15 : LA TOURISTE AMÉRICAINE

Détrompez-vous, je ne suis pas allée chez David pour jouer à sa copine... Non...

Je voulais observer mon quartier sans pression et en tout anonymat avant de faire mon grand retour...

Les réseaux sociaux et les mails de Ash m'avaient suffisamment inquiétée...

Et surtout je voulais savoir où en était Rémy ! Ce qu'il mijotait dans sa marmite vaudou !

Rémy, souvenez-vous... Un horrible souvenir de foyer d'accueil... Ce mec a failli me faire du mal, vraiment. Depuis ce jour j'essaie de l'oublier. J'y étais presque arrivée, vraiment aussi... quand ce démon a fait son retour dans mon quartier.

Avec quelles intentions ?

Un monstre, aussi séduisant soit-il, ne change pas son âme comme ça !

Si sa présence est une coïncidence, ça ne veut pas dire que je crains rien... Il sait où j'habite maintenant...

Et si sa présence est arrangée, alors je peux m'attendre au pire.

Je croyais qu'il était sorti de ma vie pour toujours... Mais le diable rôde... À moi d'être plus forte que lui...

Des lunettes, une casquette, un col montant... voilà mon attirail afin de préparer mon retour !

« C'est Carnaval ? T'as trouvé ça où ? »

Ouais bon, David n'était pas pas convaincu... :
- MOI : Qu'est-ce qu'il y a ? C'est des souvenirs de New York...
- DAVID : Ça se voit... Y'a un drapeau américain sur ta casquette... et y'a une statue de la Liberté sur les verres de tes lunettes...
- MOI : Ben ça fait touriste américaine... Et puis avec mon poids je suis crédible !

À son tour de lever les yeux au ciel... Il n'aime pas quand je lui dis que je suis grosse. C'est pas de ma faute s'il est aveugle !

Lors de ma première expédition incognito, je me suis précipitée dans le seul endroit qui me tenait à cœur... Le seul après toutes ces semaines...

Posté par sarah_ugly_fat à 12:15 - Commentaires [8] - Permalien [#]

28 septembre 2014

DIMANCHE 28 SEPTEMBRE 2014 22H15 : LE PLAN

Dans la chambre de David, une heure plus tard...

- MOI : T'aurais pu me prévenir que j'étais ta petite amie...
- DAVID : Ben je viens de l'inventer là... Ça m'est venu comme ça !
- MOI : Ça va servir à quelque chose ?
- DAVID : Ben t'as vu ? Ça l'a calmée la sorcière !
- MOI : Mais je comprends pas comment elle a subitement tous les droits ici...
- DAVID : Ça fait longtemps qu'elle tourne autour de mon père... Elle a fini par emménager cet été pendant que j'étais pas là... Quand je suis rentré, elle avait rangé toute ma chambre, comme si elle était prête à me foutre dehors...
- MOI : Ton père laissera jamais faire ça...
- DAVID : Il est en admiration, c'est sa sauveuse, il a arrêté l'alcool grâce à elle...
- MOI : Elle est peut-être pas si mauvaise que ça...
- DAVID : C'est une sangsue, je peux pas la sentir... Alors on fait comme on a dit ?

Et voilà comment s'est passé mon retour en France, chez moi... en exil ! Loin de mon quartier, loin de mon appart', en fausse petite amie...

« TU VIENS CHÉRIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIE ? »

C'est grossier, il hurlait afin qu'elle entende tout !

- MOI : Mais jamais un ado appellerait sa copine CHÉRIE !
- DAVID : Ben d'abord on n'est plus ado !
- MOI : On n'est pas des vieux non plus...
- DAVID : Ma louloute ?
- MOI : Ridicule ! J'ai l'impression que c'est un raccourci de loutre...
- DAVID : T'es ma petite loutre ?
- MOI : Tu veux une claque ?
- DAVID : Mon poussin ? Ma puce ? Ma caille ? Ma girafe ? Ma cochonne ?
- MOI : Vas-y enfonce-toi... J'aime pas les bestiaires...
- DAVID : Mon amour ?

Je me souviens avoir levé les yeux au ciel à m'en décrocher les globes oculaires !

Posté par sarah_ugly_fat à 22:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 septembre 2014

SAMEDI 27 SEPTEMBRE 2014 18H10 : SUFFOCATION !

Une heure plus tard, je sonnai à une porte qui n'était pas la mienne. Une femme ridée et à la voix grinçante vint m'ouvrir...
- DAME : Oui, vous êtes qui ?
- MOI : Ben je suis...
- DAVID, apparaissant derrière elle... : Je la connais ! Alors laissez-la entrer !
- DAME, agressive : T'as l'autorisation de ton père ?
- DAVID : Je suis chez moi ici, je fais ce que je veux...
- DAME : C'est aussi chez moi maintenant...

La dame me claqua la porte au nez ! David vint immédiatement me rouvrir et je pus assister au combat final...
- DAVID : Vous vous prenez qui, vous, hein ?
- DAME : Je suis la nouvelle femme de ton père...
- DAVID : Et ça vous donne tous les droits ?
- DAME : Ben ouais ! C'est qui elle ? Hein ?
- DAVID : Et ben Sarah, là, c'est... c'est... c'est ma nouvelle petite amie !!!

Gloups !

De quoi couper le souffle à tout le monde, même à moi !

Posté par sarah_ugly_fat à 18:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]

26 septembre 2014

VENDREDI 26 SEPTEMBRE 2014 15H45 : LA SARDINE ASTRONAUTE !

Avec ces 200 000 miles, j'aurais pu allègrement voyager en Business ou en First... Mais je me suis dit qu'il fallait se réhabituer à la vie normale et vite !

Et puis surtout je ne suis pas faite pour ce luxe tombé du ciel, je me sens vite coupable de mettre les pieds dans tout ce caviar. Je crois que mon subconscient m'envoie le message que ça se mérite, tout ça...

Et moi, j'ai rien fait qui mérite récompense ou cadeau...

J'avais à un moment la crainte que ce voyage soit un piège, mais finalement c'était un cadeau sans contrepartie... Pour le moment !

Au décollage de l'aéroport JFK, j'ai retrouvé les sensations de l'aller : la peur, l'excitation, la tristesse... Comme si je vivais un grand moment, rare et peut-être même contre-nature pour un être humain. L'Homme n'est pas fait pour voler ! Et puis j'ai versé ma larme en voyant les tours de Manhattan dès les premiers mètres au dessus du sol. Qui sait si je reviendrai un jour...

En « éco », ben on est très serrés, surtout quand on est un peu plus large que la moyenne. C'était très gênant ! J'étais obligée de toucher mon voisin pendant tout le vol, d'abord coude à coude... puis à un moment il a touché mes bourrelets avec son avant-bras. Sûrement par lassitude de se compresser comme dans une boîte de sardine. Une humiliation sans nom ! La prise de conscience a été douloureuse. Comment font les plus gros que moi dans l'avion en classe de « monsieur tout-le-monde » ?

Cette question ne m'avait pas effleurée un instant dans ma spacieuse Première de l'aller.

L'atterrissage, après cette promiscuité insupportable et interminable, m'a soulagée. Mais à ma sortie de l'avion, j'ai ressenti une énorme angoisse qui a brûlé tout mon thorax.

Qu'il était bon de se couper de sa propre vie, même de l'oublier ! C'était la première fois que je me débarrassais du poids de ma vie... et ça pendant plus d'un mois !!!

C'était comme si j'avais marché sur la Lune pendant des jours et que je revenais sur Terre brutalement. Le retour à la gravitation terrestre pour un astronaute doit être épouvantable à vivre.

Comme un astronaute, j'ai contemplé la beauté du Monde pendant ces dernières semaines par delà les nuages et l'atmosphère terrestre. En ce 10 septembre 2014, je me retrouve sous les nuages du Monde et de ma vie.

Lol, après la sardine, l'astronaute !

Posté par sarah_ugly_fat à 15:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 septembre 2014

JEUDI 25 SEPTEMBRE 2014 12H45 : RETOUR

Comment ne pas oublier cette expédition totalement inattendue, totalement pas méritée, dans la ville de mes rêves et de tous mes souvenirs télévisuels qui remontent à ma plus tendre enfance ?

Un destin culotté qui œuvre dans l'ombre a choisi de m'y conduire après une période d'euphorie totalement hallucinante... Conchita Wurst dans Starmania puis la révélation en public de ma mention très bien avec des notes lunaires, et puis enfin ce bal de fin d'année où j'ai commis ce baiser irrécupérable !

C'est comme si ce destin cherchait à me récompenser et à me donner des forces avant les futures batailles...

Je suis triste de quitter ce lieu magique mais irréel... Je dois affronter la réalité, ma réalité. Elle s'annonce pleine de promesses et d'épreuves...

« Je peux te les prêter les sous pour la taxe d'aéroport »

Voilà ce qui a déclenché mon envol retour, c'était le 9 septembre... la veille de mon retour quotidien sur mon blog.

Le présent n'est plus très loin, mes blogués.

Posté par sarah_ugly_fat à 12:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 septembre 2014

MERCREDI 24 SEPTEMBRE 2014 20H45 : SOS AMITIÉ

Voici nos échanges de mail...

« T'es bien rentré ? »

« Tiens une revenante... Ouais je suis bien rentré. »

« J'ai raté ton avion, je suis venue te dire au revoir à l'aéroport... »

« C'est vrai ce mensonge ? Bon ça va bien pour toi ? »

« Ben j'ai quitté l'auberge de jeunesse pour un palace, et puis on m'a virée du job dans le resto français »

« Quoi ???????????????????????????????????????????????????????????????????? »

Il a mis trois plombes avant de me croire, il a surtout cru qu'on m'avait virée pour incompétence, ben non, je sais couper des oignons et pleurer en même temps !!!

Au détour d'une conversation (on s'est envoyé 25 messages dans la journée, faut dire que j'avais le wifi dans ma chambre...), j'apprends que son père a une nouvelle copine et qu'elle est insupportable...

« Je crois qu'elle veut me foutre dehors... »

C'était le signe qui me manquait... Sans parler de Ash qui a dû coucher alors qu'elle avait fait vœu de chasteté et en plus elle s'est s'est fait piquer son mec par son ex-meilleure amie... Ben c'est Alyssa la voleuse de mec !!!!!!!!!!!!!! (cf posts des 11, 12 et 13 septembre 2014) Il était temps que je remette de l'ordre là-dedans.

Et puis le suspense de la nouvelle couleur de mon salon était trop fort...

Sauf que j'ai découvert qu'un billet d'avion c'est 30% de taxes d'aéroports... et que même avec des « miles » ce n'est jamais gratuit... Damned !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Bloquée à New York dans un palace avec vue sur Central Park... Un cauchemar !!!

Posté par sarah_ugly_fat à 20:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 septembre 2014

MARDI 23 SEPTEMBRE 2014 22H55

Le lendemain j'ai pris mon courage à deux mains et je suis allée demander à la réceptionniste ce que c'était que ce « VIP room service »...

Elle m'a répondu que « It's what it's called, it's a priority number for the best customers »... Merci pour l'explication de texte, pas si évidente...

En résumé, c'est un numéro prioritaire pour les meilleurs clients ??? C'est moi la meilleure cliente ????

Bien sûr que non... et ce n'est sûrement pas David non plus.

De quoi prendre conscience une bonne fois pour toutes que la facilité dans toute cette histoire, ce n'est pas la solution.

L'identité de la personne qui m'a payé ce billet d'avion pour venir à New-York reste bien mystérieuse...

Et tout ce que j'en déduis c'est qu'elle descend régulièrement dans cet hôtel et qu'elle me connaît !!! Ce qui est bien improbable en fait... Je ne connais personne qui vient régulièrement à New York !

Nous étions alors tout début septembre... Et je me suis décidée à recontacter mon David...

Posté par sarah_ugly_fat à 22:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 septembre 2014

LUNDI 22 SEPTEMBRE 2014 15H25 : MEGA-SUSPENSE / CLIFFHANGER DE LA MORT QUI TUE

Ce mot, je me suis jetée dessus en arrivant avec mes affaires... avec l'espoir qu'il m'offre la clé de tout ce mystère...

Ben voilà le contenu les amis... et vous allez pas être déçus du voyage !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

« Greetings for our best clients. The VIP room service (digit 1212) is at your disposal. »

Une impression d'ordinateur... avec le logo de l'hôtel... Pffffffffffffffffffffffffffffffffffff

Moi qui m'attendais à un petit mot personnalisé, à un indice...

Ben non, c'était un mot standardisé de l'hôtel.

Dire que je viens de vous faire mariner pour ça... Votre déception doit être à la hauteur de la mienne à ce moment-là.

Mais la vue ce soir-là était la plus belle des consolations... J'étais dans mes séries télé, dans le dernier épisode, quand le héros a enfin gravi les marches de la gloire...

Le jour suivant mon cerveau bouillonnant s'est remis en marche, en me disant que ce petit mot n'était pas si inutile que ça...

Posté par sarah_ugly_fat à 15:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 septembre 2014

DIMANCHE 21 SEPTEMBRE 2014 17H25 : DOUBLE DELUXE

Je sentais le vent tourner, alors je me suis pointée à l'hôtel en question avec mon voucher... Comme je ne savais pas trop ce qui m'attendait, j'avais laissé mon balluchon à mon auberge de jeunesse.

J'ai découvert que l'hôtel était une immense tour... avec un immense hall d'entrée et un très grand cash desk ! Tout est démesuré aux US de toute façon.

Et dans ce monde chic qui m'ouvrait de nouveau ses portes après la First de Air France, je dénotais clairement ! Une vraie pouilleuse égarée ! D'ailleurs les réceptionnistes me regardaient d'un œil très suspicieux.

J'ai présenté mon « voucher » à une hôtesse d'accueil assez glaciale qui a scanné le code-barre de mon bout de papier... Elle s'est alors métamorphosée, avec le sourire le plus hypocrite de la Terre ! Une spécialité américaine soit-dit en passant où on sourit sur commande avec des dents blanches en plastique !

« Welcome Miss Nickles ! »

L'hôtesse a alors fait un signe de la main à un porteur de valises.

« Have you got any luggage ? »
Des valises ? Ben la grosse Américaine devait être en train de marcher sur mes affaires ou bien de manger mes vêtements...

« Mike, your luggage assistant will lead you to your Double Deluxe room ! »
Hein quoi ? Ma chambre ? Déjà

« How long will you stay with us ? »
Impossible de savoir combien de temps j'allais rester, puisque j'étais déjà pas venue pour m'installer... Et que mon esprit était déjà un peu au dessus de l'Atlantique...

Je me suis alors risquée à poser une question tout à fait secondaire, à savoir qui paie !!! Et elle m'a répondu très innocemment : « Not you ! Don't worry !»

Pas moi, ok... et qui ça alors ? Je baragouine...

« It's a gift Miss Nickles ! The only information I have is a credit card number for an unlimited number of nights. I wish you a very pleasant time in our hotel »

Bref, elle en avait marre de mes questions, et m'a laissée en plan. J'ai suivi Mike dans un ascenseur, et le voyage a duré anormalement longtemps... puisqu'on s'est retrouvés au 37ème étage !!!!

Quand il a ouvert la porte de ma chambre, j'ai cru tomber à la renverse... La chambre était superbe, petite mais décorée à la perfection, avec une vue... à couper le souffle... sur Central Park et un bout de Manhattan...

Mike attendait sans rien dire... Mais qu'attendait-il ??? Heureusement que je suis une spécialiste des séries américaines... Tout se paie aux États-Unis, même un sourire... Il attendait son tip, son pourboire ! Je lui ai donné toute ma fortune, 1 dollar ! En pièces...

C'est à ce moment, justement, qu'il a perdu son sourire et s'est volatilisé.

Incroyable ! J'étais de nouveau transportée dans un univers de luxe sans comprendre pourquoi et surtout grâce à qui...

Bon bah, quitte à finir NY, je me suis dit qu'il fallait en profiter...

Je suis retournée dans mon horrible dortoir où comme un nouveau signe du destin, je retrouvais toutes mes affaires étalées par terre et fouillées... Un genre de guerre froide entre la France et les USA probablement !

De quoi foutre le camp sans regret ! Heureusement, rien n'avait disparu, enfin en tout cas le principal était là... mon vieux passeport et ma carte de fidélité Air France !

Oui je m'en rends compte aujourd'hui, ces deux éléments, c'est ce qui m'inquiétait le plus... Mon envie était déjà ficelée...

Quand je suis arrivée dans ma nouvelle chambre « Double Deluxe » -non ce n'est pas un hamburger, c'est bien ma chambre!!!!-, un mot avait été déposé sur mon lit...

Posté par sarah_ugly_fat à 17:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]