Le téléphone n'a pas arrêté de sonner aujourd'hui...

Appel de Tina qui s'est engueulée avec Fatima à propos du père de l'une qui vote Front National ce qui choque l'autre : « Non mais tu te rends compte, cousine ? La meuf, elle veut plus me parler parce que mon daron vote FN. C'est pas ma faute ! Et puis je vois pas pourquoi elle en fait tout un plat. La relou ! Et la liberté de penser hein ? »

Appel de Fatima dans l'heure suivante : « Non mais elle a pété une durite la meuf ! Son père veut m'expulser en Syrie et je dois dire wesh ma gueule ? »

Pas sûre que la paix inonde les banlieues ce soir...

Ensuite, c'est la mère d'Ashley qui marronne auprès de moi : « Ok ma fille veut bien que je passe Noël avec vous demain, mais pourquoi pas ce soir hein ? Pourquoi le 25 et pas le 24 ? Pourquoi pas les deux hein ? Je sais très bien qu'elle voudrait surtout que ce soit ni l'un ni l'autre ! » Pas de paix mère-fille au programme du réveillon !

A eux trois, j'ai répondu la même chose, un bon vieux poncif de Noël : « Mais non c'est un malentendu... ».

Enfin c'est Cristal qui m'appelle vers 17h30 : « Sarah, je voudrais offrir un dernier cadeau à David. Toi qui le connais si bien, tu crois qu'il préférerait le dernier iphone ou le dernier ipad ? A moins qu'il veuille une troisième console de jeu ? Ou bien tout ça à la fois ? Et toi alors ? »

De quoi me rappeler... qu'elle attend un cadeau en retour !!! Quelle horreur ! Une heure pour lui acheter un cadeau que je n'ai pas envie de faire... En tout cas, je ne suis pas décidée à lui offrir un nid douillet dans mon appart' ! Ma générosité de Noël a des limites. La paix universelle n'est sûrement pas pour ce soir...

Bon faut que j'y aille... du coup.

Mais surtout, l'inconnue mystérieuse de ce matin n'a pas rappelé. Un mystère de Noël qui fait pshitt...