Cette année, j'ai pris une belle résolution, celle de réunir tous mes amis pour le réveillon de Noël et de faire la cuisine même si c'est loin d'être un point fort. Enfin, j'ai limité les risques en achetant un chapon farci de chez Picard (les surgelés pour ceux qui ne connaîtraient pas !).

Tout le monde m'avait dit plus ou moins oui, sous réserve de contraintes familiales...

Entre-temps Tina et Fatima se sont enguirlandées et « il est hors de question qu'elles se retrouvent à la même table ». Ça en fera plus pour les autres me suis-je consolée...

Quand la mère d'Ashley a débarqué vers 19h30, bien décidée à passer le Réveillon avec sa fille, cette dernière a fichu le camp en prétextant une soirée de dernière minute.

Et vers 20h, alors que la chapon commençait enfin à embaumer tout l'appart', David m'a envoyé un sms : « Mon père a fait une crise de ne pas me voir à Noël et a menacé de me déshériter. Enfin, tu vois le genre. On est passés avec Cristal pour boire l'apéro et la Sorcière nous garde pour le dîner... T'avais prévu à dîner toi ? »

Ben oui andouille, j'avais prévu du saumon, du foie gras, un chapon, une purée aux truffes, des fagots de haricots verts et des marrons poêlés.

Il était 20h15, et j'en aurais pleuré devant la mère de Ash, désemparée.

On a fini par dîner toutes les deux devant la télé, pendant que j'entendais tous les va-et-vient familiaux sur le palier engendrés par la grande réunion de Noël de mes voisins. Eux, ils savent recevoir et on les respecte. Moi j'ai passé ma soirée avec Mme Victor qui, après deux verres de vin, s'est mise à déblatérer sur son ex-mari et les hommes en général. Une réunion de deux épaves, quoi.

Après l'avoir mise dans un taxi vers minuit, je me suis retrouvée devant la messe à la télé avant de basculer devant un téléfilm de Noël sur M6...

Voilà je me couche et on ne m'y reprendra pas sur le Réveillon. Demain, je ferme la porte à double tour et personne ne vient me parler. Ou alors je fiche le camp en face !

6ème résolution avant la fin de l'année 2015 : « Aucun ami une vraie famille ne remplacera et Noël d'idéaliser tu arrêteras ».