J'ai été réveillée par des bruits intempestifs dans la cuisine... puis deux voix. Basta, je reste dans mon lit. Mais vers 13 heures, les voix sont devenues omniprésentes, avec la sensation qu'il y avait 20 personnes dans le salon. Je suis donc sortie en pyjama rose (avec tout de même une tête de mort que j'ai cousue en blason !) et là, je me suis retrouvée face à face avec quasiment tous les invités d'hier soir...

Bon Mme Victor était là, mais Ash aussi !

David et Cristal... qui pourtant devaient aller chez les parents de cette dernière.

Mais surtout, les deux Segros de banlieue... en train de se chamailler en cuisine sur qui aurait la plus grosse part de chapon... C'est sûr qu'il y a un enjeu car avec Mme Victor on a mangé la moitié hier soir.

Et même Yunso !

Sur la table, tout ce qui était prévu pour le Réveillon sublimé par les convives, sûrement bien mieux que ce que j'aurais fait moi...

On m'a tendu une coupe de champagne, j'ai même pas eu le temps de changer de tenue. Ben le rose pour Noël, ça peut le faire non ?

- ASH : Je suis désolée pour hier soir, j'ai pas réalisé.
- MOI : Ben, elle est là ta mère aussi aujourd'hui comme hier soir...
- ASH : Oui, mais la différence c'est qu'aujourd'hui je l'ai choisi ! C'est ce qui était prévu. Un repas oui, deux non !

Puis petit débrief avec David :
- DAVID : Ash m'a dit qu'on t'avait tous plantée hier... et que t'avais prévu un super truc. J'étais hyper mal à l'aise...
- MOI : Et les parents de Cristal ?
- DAVID : Moi je suis content d'être là !

Puis les Segros en pleine négociation :
- TINA : Moi je veux le blanc !
- FATIMA : Moi aussi ! Tu le fais exprès meuf, tu sais très bien que je déteste les cuisses...
- TINA : T'as vu la taille des tiennes ?
- FATIMA : Et ?

Je suis aussi très surprise par la présence de Yunso...
- MOI : Et ta famille alors ?
- YUNSO : Je file vers 14h puis je reviens vers 16h, mon père a un rhume donc ça va pas durer tout l'aprem... Et puis t'es un peu ma famille aussi, non ?
- MOI : Et hier soir c'était bien ?
- YUNSO : Tu parles, c'était coincé. C'est pas la joie dans la famille de Kamil depuis le décès, et les parents de Marco sont devenus aussi sinistres depuis la mort de la Viocque. Et Alyssa était plus agressive que jamais. Quelle pétasse celle-là.
- MOI : Oh quel dommage, t'aurais dû passer...
- YUNSO : J'en ai rêvé !

Je ne suis donc pas la seule à avoir passé une soirée pourrie.

Cristal a quand même trouvé le moyen de noircir un peu ce tableau idyllique du 25 décembre : « Sarah, tu peux remercier ma mère, elle avait une gastro alors on s'est rabattus sur toi ! »

Charmante petit pique de Noël de la sainte Cristal ! Et une vérité bien masquée par le discours rose bonbon de David.

La journée a quand même été fabuleuse. Pleine de joie et de bonne humeur et de bons sentiments avec des jeux de société et l'ouverture de cadeaux.

Le petit hic est que nous avons vite manqué de nourriture... Pas ma faute ! Ils n'avaient qu'à être présents hier soir.

Ash, une fois un petit coup dans le nez, m'a alors vendu la mèche : « Ma mère m'a tout raconté, j'avais honte que ta soirée se finisse comme ça. Avec ma mère et toutes seules ! Alors j'ai décidé de mettre les petits plats dans les grands, même si les plats sont un peu vides. »

De quoi me toucher encore un peu plus. Ash a dû rameuter tout le monde, même Yunso. Bah, c'est l'intention qui compte même si elle est un peu coupable et tardive !

Seule ombre au tableau, le cadeau offert par Cristal... « La Cuisine pour les Nuls », complètement raccord avec mon cadeau, une boîte de chocolats soigneusement sélectionnés par mes soins chez un chocolatier réputé. A méditer...