Pendant que certaines se morfondent d'amour, moi je trépigne d'impatience sur l'affaire révoltante de la Mamie.

Maintenant que j'ai découvert qu'on m'a honteusement menée en bateau, je suis désarmée. Je ne sais plus quoi faire. Quelle est la prochaine étape ?

La confrontation directe ? Pour obtenir quoi ? Et avec quelles preuves ? Et avec qui ?

Ou alors... la patience ? Jusqu'à ce qu'elle meure vraiment ? Non c'est pas mon genre.

Non. Il y a un chemin intermédiaire, et je ne sais pas du tout lequel. Et pour la 1ère fois de ma vie, j'ai une forte envie de vengeance. Je serre les dents à chaque fois que l'histoire traverse mon esprit.

J'ai effectivement ma part de responsabilité puisque j'ai caché la Mamie chez moi pendant plusieurs semaines l'année du bac. J'ai longtemps compris et accepté d'être persona non grata. Mais là les bornes des limites ont été largement dépassées... Et sur l'échelle de la culpabilité, je crois que faire croire à la mort de quelqu'un c'est bien pire ! Tous mes scrupules se sont envolés quand la secrétaire de l'hospice de Saint-Raphaël m'a confirmé que la Mamie était encore vivante l'été dernier, soit 10 mois après son prétendu décès. C'est vraiment dégueulasse. Et il n'y a aucune excuse possible.

Seule Yunso est au courant, mais elle n'est pas en mesure de m'aider...

Tout ce que je sais, c'est que JE VEUX REVOIR LA MAMIE. C'est la plus belle rencontre de ma vie. Je ne vais pas la lâcher comme ça. Elle a besoin de moi comme j'ai besoin d'elle. Et tant pis si elle ne marche plus vraiment sur tous ses cylindres, moi j'en ai pour deux et ça fume en permanence, alors je peux lui en donner.

Ne dit-on pas que l'on serait prêt à tout pour défendre sa famille ??? Hé bien moi je suis prête à tout pour défendre la Mamie de la sienne.

Et si je faisais rentrer un loup dans la bergerie... un cheval de Troie !!! Mmmhhhh... Va falloir parier sur le bon cheval...