Ça y est, je vois le Vieux en fin de semaine. J'avais ça en tête depuis longtemps après sa crise cardiaque... Mais j'avais peur de ce qu'il était devenu.

Mais je dois affronter ce qu'il a à me dire... Et j'ai maintenant la preuve que ce n'est pas moi qui ai poussé la Vieille dans l'escalier en juillet 2013... mais Rémy, le garçon qui m'a séquestrée pendant 4 jours en juillet 2015. Euh oui c'est un peu bizarre d'écrire tout ça... Ça n'a pas l'air tout à fait réel. On dirait que ça sort d'un cerveau tordu qui aime inventer des histoires pour booster l'audimat !

Mais son avocat m'a dit qu'il n'avait pas retrouvé toutes ses capacités. C'est horrible.

Au moins, il n'est pas retourné en prison. Il est dans un centre de convalescence. Il y a toujours du bien dans chaque mal... Allez oui on va se dire ça.

Autre bonne nouvelle, les Lawson ! Ils vivent à Montréal en ce moment et la maman m'a proposé de passer les voir...

Mais ce n'est sûrement pas le bon moment...

Voici une conversation innocente comme il y en a eu plein ces derniers jours...
- MOI : Ça va toi ?
- DAVID : Oui ça va...
- MOI : Ça a pas l'air...
- DAVID : Si, tout est nickel...
- MOI : Si tu le dis...
- DAVID : On va courir ?
- MOI : Oui...

Du coup, il me force à courir tous les jours. Je me demande pourquoi il ne traîne pas son boulet de copine.

Une fois le jogging fini, il a le sourire jusqu'aux oreilles. Et moi je suis décomposée après l'exploit de le suivre jusqu'au bout.

Je vais finir par maigrir, mais quelle horreur ! Ce blog n'aurait plus aucun sens.

Je constate qu'il a besoin de lâcher quelque chose en lui par le sport... Et qu'il aime me traîner avec lui. Et grâce à lui je me dépasse.

Tout ça me laisse bien rêveuse.