J'étais en train de faire ma valise vers 7h, j'ai jeté un coup d'œil par la fenêtre. La rue était encore bien vide. Le soleil commençait à pointer le bout de son nez.

Et puis j'ai eu une vision.

Pourtant, elle avait un châle sur la tête, des lunettes de mouche. Pas très facile de la reconnaître.

J'ai ouvert ma fenêtre, une intuition !

Et là j'ai eu une certitude. Je l'ai appelée, pas de réaction. J'ai dévalé les escaliers, elle avait disparu. J'ai fait le tour du quartier une dizaine de fois.

Le Rialto était fermé. Aucune piste.

Ben oui, j'ai cru reconnaître la Mamie. Pile le jour où je pars, ça m'énerve !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Son retour est totalement plausible. Je suis sûre que c'est elle... qui fait encore des siennes. J'espère qu'elle sera encore là dans quelques semaines à mon retour.

Bon c'est pas tout ça, mais je vais rater mon avion !

Alors je vous laisse mes blogués et je vous souhaite un bel été.

David n'est même pas venu me dire au revoir... je ne pense qu'à lui. J'espère qu'il arrivera à me pardonner... Tout ça est très compliqué.

J'ai l'impression de laisser mon destin en plan... Quand je reviendrai, ma « destinée » aura foutu le camp !