10 décembre 2013

MARDI 10 DECEMBRE 16h55 : BRODERIE SADO-MASO

Ça fait longtemps que je n'ai pas raconté ma vie du mardi après-midi en Arts Plastoc...

Ça ne s'arrange pas... On touche le fond.

« Oyez, oyez... aujourd'hui on va voir une technique ancestrale et très esthétique, c'est une technique qui a encore beaucoup de succès de nos jours, et qui vous servira sûrement dans votre vie future. Aujourd'hui cours de broderie ! »

Ça ricane dans tous les coins. Moi ça me fait pas rire, j'ai pas pris l'option Arts Plastiques pour faire de la broderie. Quel ringard ce prof ! Je me demande en plus si c'est dans le programme...

Le pire c'est qu'il était sérieux quand il a présenté l'activité... Au second degré ça aurait pu passer, mais là... Il prend un malin plaisir à nous apprendre des activités démodées, je pense qu'il n'aime pas le monde moderne, les jeunes, la créativité, la vie... Il essaie de nous inculquer que la vie est rébarbative, pleine de souffrances et d'abnégations... Un long supplice jusqu'à la mort. En gros il est sadique et maso en même temps.

La liberté, le plaisir, le lâcher-prise... tous ces mots il ne les connaît pas. Encore moins les mots Art et artiste.

En un mot, il est là pour nous gonfler et il adore ça.

« Ah ben oui c'est pas facile ; vous voyez que c'est pas que pour les mamies la broderie ». Cause toujours...

Le pire c'est ce qu'on doit broder... un chat ! C'est un supplice... Ok les chats sur internet c'est à la mode, mais CHAT+BRODERIE = maison de retraite pour nonagénaires.

La Gothique, qui est toujours mon binôme pour mon plus grand plaisir; n'en rate pas une : « Pense aux moustaches », « Les oreilles, là, on dirait un lapin », « Il est fluo ton chat... » Elle ne fait rien, critique tout, récupère les rares lauriers, et se dédouane de toute tâche...

Je suis tellement exaspérée que je finis par me parler à moi-même... : « Mais qu'est-ce que je fous là... mais qu'est-ce que c'est nul ce cours... mais rendez-nous la prof décapante... »

Je sursaute... et je me pique ! Une voix vient de parler avec autorité et un certain cynisme : « C'est bien vous Sarah Nicolas ? »

C'est le prof, il a dû tout entendre, j'acquiesce avec méfiance :
- PROF : Ça ne m'étonne pas ...
- MOI : Ouille j'ai mal, je saigne...
- PROF : Ah ben voilà, le bon Dieu vous a punie !

Mais qu'est-ce qu'il sous-entend ??? Sûrement la suite de ce qui s'est dit à mon Conseil de Classe...

A force je maîtrise le point de croix. Ce qui n'est pas le cas de la Gothique, qui est repartie en tchat intense avec le monde extérieur...
- GOTHIQUE : T'avances ?
- MOI : NON !!!
- GOTHIQUE : Mmmh elle est de mauvaise humeur. La mauvaise...

Je ne sais pas ce qui m'énerve le plus : le cours, la broderie, le prof, la remarque du prof ou la Gothique...

Une idée me traverse la tête... Afin que mon travail de broderie passe à la postérité... Hé hé hé... Hop et hop... elle ne voit rien... et voilà !!!!

La fin du cours sonne...

La Gothique remet son gilet noir qu'elle avait négligemment abandonné sur notre bureau. Et la classe entière explose de rire. La Gothique également, mais elle ne sait pas bien pourquoi...
- GOTHIQUE (aux gens de derrière) : Qu'est-ce qui se passe ? C'est quoi le sujet ?
- TYPE DE DERRIERE : C'est la mode , le kitsch...
- GOTHIQUE (rit toujours) : Tu parles d'elle ? (en me désignant) C'est vrai qu'elle a le sens du mauvais goût...
- TYPE DE DERRIERE : Toi aussi !

Elle ne comprend pas, sort de la classe avec le troupeau, tout le monde la regarde, et éclate de rire... Elle est au centre de tous les regards... et ça n'est pas de l'admiration.

« C'est moi ? Qu'est-ce qu'il y a ? Qu'est-ce qu'ils ont tous ? J'ai une tache ? »

Elle s'observe sous toutes les coutures, finit par enlever son gilet et hurle : « La salope ! »

Le prof passe, elle en profite :
- GOTHIQUE : Monsieur, monsieur, regardez ce qu'elle m'a fait...
- PROF : Ça ne m'étonne pas... En tout cas, elle a fait quelque chose, elle...
- GOTHIQUE : Mais vous allez la punir...
- PROF : Ça servirait à rien...
Et il est parti sans rien dire de plus.

Mais qu'est-ce qui se trame dans mon dos ?

En tout cas, mon petit chat brodé, complètement raté qui ressemble à ET, s'intègre parfaitement au gilet noir de la Gothique. Un petit coup de couture, pendant qu'elle regardait ailleurs, et hop ! Un nouveau look pour une nouvelle vie en quelques instants...

Œil pour œil, dent pour dent : cf post du 1er octobre 18h25.

Un peu basique, pas très imaginatif, mais drôle...

Pas si inutile que ça la broderie...

Posté par sarah_ugly_fat à 16:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]


MARDI 10 DECEMBRE 13h40 : BUG

Encore un bug dans Canalblog, mon post d'hier de 18h45 apparaissait avant celui de 18h15 : pas étonnant que personne ne comprenne rien à ma vie ! Déjà que c'est pas clair dans mon cerveau alors si Canalblog s'y met...

Heureusement que quelques-uns suivent et m'informent...

Posté par sarah_ugly_fat à 13:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 décembre 2013

LUNDI 9 DECEMBRE 18h45 : LE PRIX D'UNE MENTION

Je pensais être soulagée, mais sur le chemin du retour face à moi-même, j'ai commencé à sentir une grosse angoisse monter dans mon ventre...

C'est terrible d'être au cœur des attentes, et de décevoir autant de gens.

Pour couronner le tout, je suis tombée nez à nez avec une vieille affiche sur la vitrine de ma banque que je n'avais pas remarquée jusque là :
- 40€ offert pour une mention assez bien
- 80€ offert pour une mention bien
- 160€ offert pour une mention très bien !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Mon Dieu, et si j'avais une mention, je toucherais ce magot ???? Après cette seconde d'excitation, l'angoisse et l'abattement ont repris leur droit... encore pire qu'avant la vision de l'affiche...

Je suis assise sur un banc en face de l'affiche et je réfléchis...

Hop... une pression de plus... hop une déception +1...

Suis pas capable...

Suis malade, envie de beuhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh

Ça a atterri dans la poubelle à côté de la banque... sûrement un message que mon corps et mon inconscient souhaitaient laisser...

Posté par sarah_ugly_fat à 18:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

LUNDI 9 DECEMBRE 18h15 : L'ATTENTE ET LA DECEPTION

C'était long... Et ça n'en valait pas le coup.

Ash est sortie du Conseil, hystérique :
- ASH : C'est trop de la balle, j'ai trop adoré, je sais plein de choses sur tout le monde... Plein de petits secrets croustillants... sur Alyssa, sur sa Sonia chérie... sur toi aussi !!! Mmmmh j'aime trop ce pouvoir...
C'était le risque... qu'elle se laisse griser par sa nouvelle fonction. Quand je pense que c'est moi qui l'ai poussée là... C'est vraiment donner le feu à un sauvage...
- MOI : Bon bah balance...
- ASH : Ben c'est confidentiel !
- MOI : Tu te la pètes ou quoi ?
- ASH : Je respecte les valeurs de ma fonction...
- MOI : Toi ???
- ASH : Bon je veux bien te larguer quelques infos... Faut dire qu'ils ont passé du temps sur toi...
Elle doit savoir pour mes notes de français, c'est horrible...
- MOI : Pourtant on m'entend pas, on me voit pas, je suis une vitre !
- ASH : Ils sont hyper déçus, ils attendaient beaucoup de toi... je me demande bien quoi...
- MOI : Ah je suis soulagée...
- ASH : T'es soulagée qu'ils soient tous déçus ??? T'es chelou toi !!
- MOI : Oui, enfin, non, tant pis, hein... On peut pas plaire à tout le monde...
- ASH : Non mais attends, ils ont passé au moins 10 minutes sur ton cas... ton potentiel... Je me demande bien quel potentiel ils peuvent voir en toi...
- MOI : Je me demande aussi...
- ASH : A un moment, le Dirlo a fait passer une feuille pendant ton cas, et ils se sont tous extasiés...
- MOI : Tu confonds avec un autre élève...
- ASH : Ben je crois pas... Y'a même quelqu'un qu'a dit « comment on a pu passer à côté de ça... »
- MOI : Et toi alors ?
- ASH : Mon cas ? Ben ils se sont pas éternisés... Sûrement parce que tout va bien !
- MOI : Ouais sûrement...
...Qu'ils étaient trop gênés pour parler d'elle devant elle. Qu'elle est naïve. Et à mon avis c'est bon j'ai noyé le poisson et la Ash avec !

 

 

Posté par sarah_ugly_fat à 18:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

LUNDI 9 DECEMBRE 13h40 : DERNIERS CONSEILS POUR LE CONSEIL

Ash m'a kidnappée à la cantine :
- ASH : Mais comment je vais gérer cette histoire de prof de philo au Conseil?
- MOI : Ça m'étonnerait que vous en parliez en Conseil de Classe...
- ASH : Ben pourquoi ?
- MOI : Ben il sera là... pffff
- ASH : Ah oui ça serait gênant...
- MOI : Laisse donc agir le destin tout seul, il est déjà venu jusqu'à toi sans que tu demandes quoi que ce soit, pourquoi ça ne durerait pas ?
- ASH : Tu dois avoir raison...
- MOI : Tu devrais être discrète, te faire toute petite et glaner plein d'infos...
- ASH : Glaner ???
- MOI : Récolter...
- ASH : Ah...d'accord... récolter des infos...
- MOI : Reste zen, sinon ça va se voir que ça t'est tombé dessus par hasard...
- ASH : Récolter, rester zen, quoi d'autre ?
- MOI : Joue ta séductrice comme tu sais si bien faire...
- ASH : Pour faire quoi ? J'ai personne à séduire...
- MOI : Pour avoir l'air naturelle...
- ASH : Tu m'embrouilles là et tu le fais exprès...
C'est simple pourtant non ? Et puis le but c'était de l'envoyer au casse-pipe un peu toute seule...
- MOI : Allez courage...
- ASH : Tu m'attendras à la sortie ?
Pas que ça à faire...
- MOI : Bon si tu veux...

 

Je suis vraiment facile à amadouer...

 

Posté par sarah_ugly_fat à 13:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]


LUNDI 9 DECEMBRE 10h45 : TIC OU TOC


Paola est aux abonnées absentes, et je continue à me balader avec mes deux bracelets pas discrets aux poignets... Alors je porte un pull à manches longues trop courtes... et j'arrête pas de tirer sur les manches...

Y'en a une, en classe qui a l'œil, à quelques centimètres de moi :
- ASH : Mais t'as un tic ou quoi ?
- MOI : De quoi tu parles ?
- ASH : Ah mais non c'est un toc...
- MOI : Pfff....
- ASH : Ça sert à rien de me les cacher maintenant que tu m'as tout expliqué... En plus je trouve ça hyper excitant...
- MOI : Excitant ?
- ASH : Ben ouais, on se croirait dans Plus Belle la Vie, peut-être que ton bracelet a des pouvoirs mystérieux de sorcellerie... ou qu'il te possède !
N'importe quoi !

Demain je laisse le ou les bracelet(s) à la maison.

Posté par sarah_ugly_fat à 10:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 décembre 2013

DIMANCHE 8 DECEMBRE 19h55 : DECIDEMENT

Jogging avec David, notre seul contact hebdomadaire. Je m'y accroche avec un petit espoir que nous nous retrouvions un jour comme ami... Mais il n'est pas dans de bonnes dispositions en ce moment. Je ne sais même pas s'il est content de me voir. Et c'est dur d'aborder ce sujet librement avec lui.

- MOI : Ça va les cours en ce moment ?
- DAVID : Ouais super ! Heureusement parce que faut bien rattraper les notes de français... au fait t'as eu combien toi ?
- MOI : Moi euhh... oh rien d'extraordinaire...
- DAVID : Ah c'est si mauvais ?
- MOI : Ben c'est pas terrible, ça me décourage un peu...
- DAVID : Ouais en plus en L... Moi au moins je peux me rattraper...

Résultat je me descends toute seule... et lui il se met en avant. Pas évident de se connecter dans ces conditions. Décidément, on n'arrive plus à faire tomber le masque... Et ça me rend très très triste...

Avant de se séparer, après trente minutes de sueur, de douleur, d'essoufflement, il me lâche une phrase un peu plus personnelle...

« Tiens, c'est marrant, t'as le même bracelet à chaque bras »

Décidément, on ne voit que ça... Ce qui m'ébranle un peu, c'est qu'il a oublié que c'est le fameux bracelet...

Décidément, je suis devenue transparente pour lui...

Posté par sarah_ugly_fat à 19:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

DIMANCHE 8 DECEMBRE 18h10

J'ai croisé Marco dans la rue et il m'a invitée à boire un verre au Rialto... Ça tombait bien, j'avais quelques petites questions à lui poser...
- MOI : Si tu viens ici, c'est que ça va avec tes parents...
- MARCO : Y'a pas de tension, mais y'a des non-dits...
- MOI : Et Yunso...
- MARCO : Elle est pas en forme en ce moment, sûrement le temps...
Ouais, mon œil... ou alors il ne s'en rend pas compte...
- MOI : Donne-moi des nouvelles de ta grand-mère... T'es allé la voir ?
- MARCO : Non... j'y suis pas allé, j'attends qu'elle aille mieux... j'aime pas la voir perdre la boule...
- MOI : Est-ce que je peux aller la voir moi?
- MARCO : C'est seulement mon père qui y va... je sais pas si c'est une bonne idée... Attends un peu c'est mieux... Mais tu étais si proche ?
- MOI : Oui... je crois...
Je n'en parle pas beaucoup, mais elle me hante. Je n'arrive pas à oublier toute sa tendresse, toutes nos conversations hautement intellectuelles sur les Feux de l'Amour, et son départ si brusque sans dire au revoir... à part ce pot de Nutella plein, laissé pour moi, sur sa toile cirée, dans son petit appartement.

Toutes nos conversations sur le fameux bracelet offert à Alyssa en double m'ont incitée à vouloir lui montrer mon bracelet, mais elle est partie trop vite...

Maintenant je me retrouve avec deux bracelets presque identiques aux poignets...
- MARCO : Tiens, t'as le même bracelet à chaque poignet, c'est rigolo...
- MOI : Ça se voit tant que ça ?
- MARCO : Ben c'est pas le but ?
Ben non... je voulais qu'ils soient le mieux cachés possible... sur moi. C'est raté, Ashley les a remarqués vendredi et m'a fait un caca nerveux plus ou moins authentique.

Maintenant, Marco les remarque... C'était peut-être pas une si bonne idée de les sortir en même temps. Je devrais peut-être rendre le mien à Paola. Comme on dit , donner c'est donner, reprendre c'est voler...

Mais je gardais un petit espoir de retrouver la Mamie...

Posté par sarah_ugly_fat à 18:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

DIMANCHE 8 DECEMBRE 0h25 : MISS ORLEANAIS

C'est quand même étrange... Chaque année, j'arrive à deviner quelle Miss va gagner...

Déjà, c'est étrange de la part de quelqu'un d'aussi moche (que moi) d'être aussi douée en beauté... C'est peut-être pour ça que mon jugement sur moi-même est sans appel, je sais ce que je vaux...

Enfin, je me demande à quoi va me servir ce talent futile... Je devrais faire des paris ou devenir voyante, tiens... Le jour où je suis au chômage... j'aurai une piste de reconversion !!! Pffff

Dormez bien mes petits lecteurs...

Posté par sarah_ugly_fat à 00:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 décembre 2013

SAMEDI 7 DECEMBRE 21h10 : PEINE CARCERALE

J'ai passé 24 heures en prison !!!

Enfin à ma manière...

Hier soir, je suis arrivée 90 minutes en retard au KFC. Entre une petite amitié en pleine éclosion et l'appel du poulet, mon cœur a choisi...

Une fois l'amie sécurisée, j'ai filé en furie le cœur en ébullition à l'approche du fast-food : je savais que j'allais passer un sale quart d'heure car autant de retard c'est inacceptable...
- MANAGER : Bah tu t'es fait enlever ou quoi ?
- MOI : Une amie avait besoin de moi...
- MANAGER : C'est pas pro, encore une fois on peut pas compter sur vous, et c'est toujours pour des histoires de chouineries.
VOUS ? Mais qu'est-ce qu'il sous-entend par là ? Comme il me tutoie il doit me ranger dans une certaine catégorie...

J'ai cru qu'il allait m'envoyer récurer les toilettes toute la soirée... et ça, ça ne me fait pas peur, je sais gérer avec ma fameuse affiche « toilettes boucher » que j'ai trouvée en débarquant ici il y a quelques semaines...

Mais non ça aurait été trop facile. Il m'a placée en caisse, seule pendant les deux tiers de la soirée.

Un cauchemar... Des clients qui ne savent pas ce qu'ils veulent, des clients qui vous font croire que vous vous êtes trompée alors que c'est eux, des ruptures de stocks en-veux-tu, en-voilà, des machines à boisson qui tombent en panne, des clients qui râlent, des sorties de cinéma qui transforment la file d'attente en magma jusqu'à la rue... Et pas un rat pour m'aider, ni un ver de farine, ni un poulet zombie...

Ursule est restée en cuisine où ils étaient quatre sur ordre du chef pervers, et Cosmos mon autre partenaire de jeu du vendredi soir était visiblement malade...

Pire qu'une punition, un supplice, une torture... Sous l'œil jouisseur du manager...

A un moment, Ursule m'a dit un mot en chuchotant tout en me tendant un bucket de tenders : « Tu te laisses trop faire... ». Ben ouais, mais j'ai des choses à me reprocher.

Et quand je me sens coupable, je me laisser marcher dessus comme un paillasson.

Pire, le manager en fin de soirée, voyant que je n'en avais pas assez bavé, m'a demandé de revenir travailler aujourd'hui samedi.

Un long calvaire bien gras.

Je viens juste de rentrer pour regarder l'élection des Miss Thons, à défaut de donner pour le Téléthon. Et ma journée n'est pas finie... j'ai un livre de 200 pages à lire pour lundi... La vie classique d'une lycéenne j'imagine...

Pas sûre d'être à la hauteur. Ma lectrice fidèle avait raison : mener de front petit boulot et études, c'est un sacerdoce. Au risque de tout rater au final...

Et là je suis essorée...

Tiens la plus belle c'est celle de l'Orléanais !

Posté par sarah_ugly_fat à 21:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]