22 juillet 2014

MARDI 22 JUILLET 2014 18H : VOILA L'ÉTÉ !

Cette grande surprise de retrouver la Mamie m'a donné un coup de fouet, du coup je crois que j'ai signé pour l'année prochaine... Enfin presque... Mais chuuuuuuuttttt... Vous en saurez plus à la rentrée... ! J'ai décidé de ranger tout ça dans un placard (avec les idées de régime aussi) et de vivre pleinement la chaleur de l'été.

Je suis majeure, j'ai un appartement énorme pour pas cher, j'ai une petite cagnotte chaque mois qui me permet d'acheter du Nutella, j'ai quelques amis qui ne donnent plus de nouvelles, j'ai des blogués qui heureusement en donnent... Que demander de plus ?

Et enfin... Je suis de plus en plus grosse mais je me trouve de moins en moins moche... Je me demande bien pourquoi !

Il est temps de savourer un peu, non ? De se poser... de réfléchir... Ah non je fais déjà ça toute l'année !!! Il faudrait peut-être vivre...

Mais mon petit doigt me dit que de toute façon ça va être loin d'être de tout repos cet été... Ça commence fort... Le dilemme avec Yunso, la Mamie qui raconte n'importe quoi... Le photographe qui a foutu le camp me laissant avec tous mes doutes...

Chers blogués de plus en plus interactifs, je NOUS souhaite de belles vacances ! Et ça commence maintenant...

Posté par sarah_ugly_fat à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


MARDI 22 JUILLET 2014 8H45 : FIDELE AU POSTE...

Quand je suis arrivée à l'étage de la Mamie hier après-midi, j'ai entendu du bruit... Des voix familières... Les Feux de l'Amour !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Ça ne peut être qu'elle...

Je gratte, puis je frappe, puis je sonne...
- LA MAMIE : Qui est là ?
- MOI : Han...vous êtes là ? C'est bien vous ?
- LA MAMIE : Sarah... Sarah ? C'est toi ma petite Sarah ?
- MOI : Oui je vous jure que c'est moi... Ouvrez-moi !
- LA MAMIE : Je peux pas, je voudrais bien, mais je peux pas...
- MOI : Mais pourquoi ?
- LA MAMIE : J'ai pas la clé...
- MOI : Comment ça ???
- LA MAMIE : On m'enferme dans mon appartement...
- MOI : Votre famille ?
- LA MAMIE : Mon fils, et ma belle-fille...
- MOI : Mais c'est criminel...
- LA MAMIE : C'est le seul moyen qu'ils ont trouvé pour me museler...
- MOI : Mais c'est horrible...
- LA MAMIE : Ils n'étaient pas très contents que je vienne incognito à la remise de diplôme... Mais je regrette pas... mes deux petites-filles... deux mentions Très Bien...
- MOI : Je suis contente que vous ayez été là... c'était le plus beau moment de ma vie... je suis très fière...
- LA MAMIE : Ah tu peux... ! J'aurais bravé vents et marées pour ne pas rater ça... Mais je savais qu'il y aurait un retour de bâton... mais je me suis défendue... je les ai menacés de tout révéler... tout ! Moi j'ai plus rien à perdre, eux si !

A ce moment-là, je me demande de quoi elle parle, et surtout si elle sait de quoi elle parle... Je me suis assise sur la paillasson puis nous avons parlé pendant au moins trente minutes... de tout et de rien... avec une porte blindée entre nous deux.
- LA MAMIE : Je sais bien que je tourne pas toujours rond... Il y a eu cet agneau pascal... Et tout a foutu le camp ! Je voulais le fumer à la paille... Et je sais plus trop comment la tête de cerf s'est retrouvée dans le four...
- MOI : C'est pas grave... On peut en rire maintenant... Mais ce qui me rend triste c'est le Chien, il est parti...
- LA MAMIE : Il a bien vécu... comme moi !
- MOI : Ah non, vous c'est pas fini... vous avez encore plein de choses à faire... vous occuper de moi par exemple !
- LA MAMIE : J'aimerais bien... mais bon...
- MOI : Vous avez reçu mon cadeau ?
- LA MAMIE : Oh le bracelet... j'avais oublié... Oui je l'ai bien reçu. Et je l'ai tout de suite caché ! C'est celui qu tu m'as montré le jour de mon départ dans l'ambulance...
- MOI : Oui c'est ça... Vous vous souvenez ?
- LA MAMIE : J'ai cru que je devenais folle quand je l'ai vu, j'ai préféré que tu t'éloignes de moi au plus vite... Mais quand je l'ai reçu avec ton courrier il y a quelques semaines... J'ai compris... C'est une belle copie que tu as... Mais il y a ce numéro gratté à l'intérieur qui pourrait être plein de significations...
- MOI : Lesquelles, dites-moi ?
- LA MAMIE : Où as-tu eu ce bracelet, Sarah ?
- MOI : Je suis née avec... Je sais pas... Je l'ai toujours eu...
- LA MAMIE : Il y a peu d'originaux, ils ont tous une histoire... Il faudrait le faire expertiser Sarah...
- MOI : Mais je l'ai déjà fait... On m'a dit que c'était une copie...
- LA MAMIE : Je te souhaite que ce soit une copie...
- MOI : Pourquoi ?
- LA MAMIE : Le bracelet original ? Ça serait une immense source de problèmes, de convoitises, de dangers...
- MOI : Vous vous souvenez des bracelets que vous avez offerts à Alyssa ?
- LA MAMIE : Les bracelets ? Je lui en ai offert un pour son anniversaire... une babiole qui me rappelait tant de souvenirs... C'est bizarre ce numéro de série gratté sur ton bracelet Sarah... Est-ce que la personne qui a expertisé ton bracelet, tu lui fais confiance ?
- MOI : Non... C'était l'ami d'une amie... Il s'est embrouillé dans ses explications...
- LA MAMIE : Tu dois le refaire expertiser... pour ta sécurité... Il faut savoir...
- MOI : Mais par qui ?
- LA MAMIE : Le problème c'est que je sais plus ce que j'en ai fait... Je l'ai bien caché... mais je sais plus où... quelle gourde ! Au moins t'auras pas d'ennui comme ça...
- MOI : On m'a déjà volé deux copies du bracelet... celles que vous aviez offertes à Alyssa... On en a déjà parlé...
- LA MAMIE : Sarah, j'ai peur... Je vais prier n'importe quel bon Dieu... J'espère que personne de mal intentionné ne t'a vue avec le bracelet si c'est un original... Tu n'imagines pas ce que les gens seraient prêts à faire pour s'en emparer... J'ai peur, j'ai très peur... Sarah ? Sarah ? Mais pourquoi je parle à une porte...
- MOI : Je suis là...
- LA MAMIE : Je deviens complètement folle, j'entends des voix... Non de non...
- MOI : Je vous entends...
- LA MAMIE : Ça continue... Mais qu'est-ce qu'ils ont mis dans ma soupe ???

Elle a fini par monter le son de la télé. Je suis partie dépitée après avoir attendu un quart d'heure... Je n'ai pas dormi de la nuit.

Tous mes souvenirs reviennent à la surface... Tout ce qu'il y a eu de louche autour de ce maudit bracelet... De quoi réactiver ma paranoïa... Est-ce que la Mamie aurait la clé de mon passé ?????????? Bien enfouie dans son cerveau chaotique... ?

A moins qu'elle ne répète l'épisode 12699 des Feux de l'Amour dans sa tête...

Posté par sarah_ugly_fat à 08:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 juillet 2014

LUNDI 21 JUILLET 2014 14H05 : AU CINÉ CE SOIR...

A défaut d'action dans ma vie et dans le récit de ma vie... il y a eu du rififi sur mon blog ce week-end... Je dirais même qu'il y a eu de la bagarre... Ouf, grâce à vous mes blogués, il se passe encore quelque chose sur mon blog en plein mois de juillet... Et je compte les coups !!!

Je vous remercie de l'intérêt que vous portez à ma vie... Si David savait qu'il fait l'objet d'un débat... Il deviendrait rouge de honte... Ou bien de colère ??? En tout cas je pense souvent à lui, j'espère qu'il a calmé les tensions avec sa copine qui n'a fait de mal à personne, ou qu'il l'a larguée s'il en a eu envie... Bref, qu'il se sent bien avec lui-même.

Je vais suivre les conseils de mes blogués et faire fi de ma culpabilité inutile...

Je dois surtout vous raconter ce que j'ai vu au cinéma hier... non pas le nanar que j'avais sous les yeux, mais la réalité qui se déroulait à deux rangs devant moi. Si j'écrivais un blog fictif, personne n'y croirait... Tomber sur les bonnes personnes au bon endroit, on ne voit ça que dans les feuilletons aux scénaristes en manque d'inspiration...

Je dirais même tomber sur les mauvaises personnes au mauvais endroit !

J'étais assise tranquillement en train de manger un pot de pop corn XXL (ben oui j'avais pas goûté !!!) au beurre et au sel... quand j'ai vu deux visages familiers s'asseoir deux rangs devant moi, pile dans mon axe. Ils ne me voient pas, je ne suis pas du genre à faire des ouh-ouh à travers toute la salle de ciné... Bref le film commence, je m'ennuie et j'ai les yeux rivés sur les garçons devant...

Je vois des mains qui passent... Je me demande s'ils se chatouillent ou s'ils se caressent, puis l'un finit par faire un bisou dans le cou à l'autre !!!!!!

Rien de bien particulier sauf quand on sait qui sont les deux garçons... Marco... Oui bon, il est gay, alors par de surprise... mais surtout... Kamil !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Mon dieu, Yunso avait-elle raison ? Ou c'est moi qui deviens aussi folle qu'elle ? Ben oui les garçons ont commencé à se tripoter à l'extinction des feux, quand la salle est devenue bien obscure... Donc je ne peux pas être sûre à 100%...

J'avoue que j'adore l'idée que l'hétéro envers et contre tout devienne gay ! L'idée que la vie réserve plus de surprises qu'un long fleuve tranquille me réjouit...

Mais là y'a comme un hic... Yunso est mon amie, elle ne m'a jamais trahie, elle m'a toujours soutenue... Et la dernière fois, je m'en suis voulu à mort de ne pas lui avoir sorti Marco du placard alors que je le savais...

Mais là, c'est encore un vrai dilemme alors qu'elle commençait à peine à remonter la pente... Dois-je lui révéler une espèce de semi-vérité et la rendre encore plus triste ? Ou dois-je me taire encore une fois afin de la préserver elle, au risque de bousiller une bonne fois pour toutes notre vraie amitié ?

Ouais, vraiment j'ai des hésitations à la Feux de l'Amour, ça tombe bien, ça vient juste de commencer... J'entends la musique sirupeuse...

Je dois avouer que cette série débile m'énerve de plus en plus... Je crois qu'elle a perdu son sens, cette série, le jour où la Mamie est partie... C'était tellement bon de se moquer à deux des histoires, des personnages, des décors... Là je m'ennuie, c'est plus drôle du tout...

Tiens c'est la pub déjà... C'est un signe, je devrais retourner frapper chez la Mamie, on ne sait jamais...

Posté par sarah_ugly_fat à 14:05 - Commentaires [2] - Permalien [#]

20 juillet 2014

DIMANCHE 20 JUILLET 2014 22H45 : PAS BARBANT !!!

Mon film a été barbant... mais pas ce qui se passait dans la salle...

J'étais deux rangs derrière... et j'ai vu des trucs que je n'aurais pas dû voir... Il y a du rapprochement dans l'air...

Me voilà dans de beaux draps !!!!

Posté par sarah_ugly_fat à 22:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

DIMANCHE 20 JUILLET 2014 18H45 : BARBANT

Je vais aller courir... sans David. Ça fait une semaine qu'on ne se donne plus de nouvelles. Il est peut-être déjà parti aux États-Unis... avec sa copine. Ça me rend triste.

Je n'ai plus de nouvelles de Ash. Il faut dire que ça doit pas être facile pour elle de redoubler sa Terminale, je ne suis peut-être pas la personne à qui elle a envie de parler en premier... Mais je n'oublie pas que sa mère s'inquiète aussi ... cf MERCREDI 16 JUILLET 2014 13H20 : RETOUR AU PRESENT. Je lui ai envoyé quelques SMS en vain.

Enfin Tina et Fatima m'ont dit qu'elles préparaient leurs valises pour le grand voyage d'été... Elles retournent « au pays » pour de longues semaines. Jusqu'à leur rentrée en fac.

Ça sent vraiment les vacances. Même mes blogués sont en vacances, je n'ai plus de passage... Mais qu'est-ce que je vais faire ?

Je vais peut-être mettre mon blog en vacances, à quoi bon ne rien raconter ??? Et surtout pour personne ???

Bon je vais aller au ciné après mon jogging... Histoire d'avoir encore moins de choses à raconter... à part le contenu du film ???

Posté par sarah_ugly_fat à 18:45 - Commentaires [2] - Permalien [#]


19 juillet 2014

SAMEDI 19 JUILLET 2014 17H55

Je suis repassée chez la Mamie deux fois aujourd'hui... rien. Aucun bruit. Ça ne fait aucun doute, elle est repartie... et où ça ?

Du coup je me rabats sur le seul sujet qui m'excite en ce moment... le fameux photographe qui habite en face de chez moi, enfin plutôt un étage au-dessus.

Depuis que je l'ai pris en flagrant délit d'orienter son faisceau rouge plein de mystère vers mon appartement, il ne se passe plus rien. Il faut dire que pendant une semaine j'avais même fermé tous mes volets dans la peur que le photographe soit un sniper...

Puis après la fête du 10 juillet, j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai rouvert les volets... Mon but était de ne pas rater la Mamie si elle passait dans la rue... Sur ce point j'ai fait chou blanc.

Une semaine plus tard, aucun sniper ne m'a tiré dessus. Je me demande d'ailleurs à quoi ça lui servirait. Le faisceau rouge a peut-être une autre utilité. Ça, ça serait plutôt rassurant.

Mais depuis le jour où j'ai croisé le faisceau dans mon appartement après être rentrée très discrètement, je ne l'ai plus revu. Niet. D'ailleurs, j'ai vérifié tous les soirs, de ma fenêtre, le faisceau n'est plus d'actualité. Ça, c'est moins rassurant. Ça veut dire que mon flagrant délit a coupé l'herbe sous le pied du photographe. Et donc qu'il a quelque chose à cacher... et vis à vis de moi en particulier.

Je parlerais bien du faisceau rouge à David... Mais nous sommes encore en phase de silence radio...

Je ne sais pas si j'assume totalement le baiser sur la bouche que je lui ai donné, et encore moins son baiser avec la langue qu'il m'a rendu. Je n'assume pas non plus d'avoir embrassé un mec non célibataire qui est casé avec une jeune fille qui ne m'a rien fait de mal. On ne se connaît même pas !

Le plus troublant c'est que je réalise que je peux faire mal à quelqu'un côté cœur, moi qui croyais que ce terrain ne m'était pas accessible.

Tiens, le photographe est là... et il n'est pas seul... Mais j'aimerais bien avoir des jumelles pour voir avec qui il parle... Mince, il vient de fermer la fenêtre... Dommage la discussion avait l'air plutôt houleuse...

Ça me désespère, plus rien n'avance !!!

Posté par sarah_ugly_fat à 17:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 juillet 2014

VENDREDI 18 JUILLET 2014 17H25

Je suis passée à l'appartement de la Mamie. Effectivement son nom est toujours sur sa boîte aux lettres et sur sa porte d'entrée...

J'ai frappé, attendu, re-frappé, appelé... Aucune réponse. Peut-être que Yunso m'a informée trop tard et qu'ils ont déjà envoyé la Mamie très loin...

Quel gâchis, alors qu'elle était presque sous mes yeux pendant toute cette semaine.

Posté par sarah_ugly_fat à 17:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

VENDREDI 18 JUILLET 2014 14H10 : LE SCOOP

La visite impromptue d'hier après-midi, c'était Yunso. Et pas pour me parler du pseudo couple imaginaire Kamil-Marco. Enfin pas en priorité...
- YUNSO : J'ai une grande révélation à te faire...
- MOI : Une révélation ? Tu me fais peur...
- YUNSO : C'est un truc qui pourrait vraiment t'intéresser... J'ai entendu une conversation entre Marco et ses parents... c'est à propos de sa grand-mère...
- MOI : Un truc horrible est arrivé...
- YUNSO : Non un truc bizarre...
- MOI : Ils l'ont encore changée de maison de retraite... ? Ils l'ont envoyée à l'étranger... ?
- YUNSO : Pire, ils l'ont barricadée chez elle jusqu'à nouvel ordre...
- MOI : Quoi ????????????????????????? Dans son ancien appart' ?
- YUNSO : Oui... En attendant de savoir ce qu'ils vont faire d'elle...
- MOI : Oh merci Yunso, merci, merci...
- YUNSO : Je voulais encore te féliciter pour tes résultats au bac, t'es une surdouée...
- MOI : Pfff
- YUNSO : Ben si, et ça m'étonne pas du tout. T'as pas le cerveau de ton âge. L'information c'est mon cadeau ! Dans tous les cas, je te l'aurais dit... Je sais pas trop ce qu'ils font avec leur grand-mère dans cette famille...

En fin de visite je lui ai demandé où elle en était de son enquête sur ses colocataires : « Je crois que je me suis fait de fausses idées... », m'a-t-elle répondu. Tout est bien qui finit bien ? Yunso a quand même abandonné ses études...

Comme quoi, il y a un an et quelques mois, j'ai eu tort de cacher à Yunso que Marco sortait avec un garçon. Car de son côté, elle n'a pas de secret pour moi. N'est-ce pas un vrai gage d'amitié ?

Posté par sarah_ugly_fat à 14:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 juillet 2014

JEUDI 17 JUILLET 2014 14H45 : UN AVENIR A LA BAGUETTE !

J'ai un peu pris mon destin en main... Il faut dire que je me suis sentie obligée...

Un numéro inconnu m'a appelée !!! Une grosse voix impressionnante et familière... Alors ça... Qui a dit que l'Éducation Nationale laissait ses ouailles s'égarer dans la nature... Le Proviseur !!!!! Il manquait plus que lui...
- PROVISEUR : Je ne veux pas te déranger...
- MOI : Du tout du tout... je vous remercie pour votre discours de l'autre jour...
- PROVISEUR : Je t'appelle justement pour ça... J'ai regardé ton dossier d'orientation, c'est une catastrophe...
- MOI : Oui je me suis un peu égarée... Désorientée même...
- PROVISEUR : Soyons sérieux ! J'avais à cœur que tu réussisses ton bac. C'est fait. Avec une mention pareille, il faut que tu te bouges fissa... Ton assistante sociale m'a dit que tu étais majeure désormais, mais seule... Donc je me permets...
- MOI : Merci merci, c'est noté...
- PROVISEUR : Et je vais pas te lâcher comme ça... Pas comme ce branquignol de CPE !

Et un coup de pied au cul personnalisé... Un !

« Ton assistante sociale m'a dit que tu écrivais très bien... Bon c'est pas une surprise avec les notes que tu as eues... Il faut que tu explores cette voie et vite ! »

Et il a conclu : « Je me permettrai de te rappeler Sarah... avant mon départ pour Dinard... »

Même si le lycée est terminé, je me suis sentie encore toute petite face à lui... L'autorité a la vie dure... A la baguette ! Y'a que ça de vrai... Sauf qu'en écrivant ça je pense irrémédiablement à une baguette bien croustillante à l'extérieur et bien moelleuse à l'intérieur, de quoi bien étaler mon ami le Nutella...

Dans la foulée, j'ai fait quelques recherches... Une école de journalisme juste après le bac ? Inaccessible... Et puis trop tard... Mais il y a des licences avec option avant d'entrer dans ces écoles... Bref faut que je me trouve une salle d'attente... C'est un pis-aller... Un bon plan pour trouver REELEMENT ce que je veux faire plus tard...

Parce que réussir son bac, ça veut pas dire qu'on va réussir sa vie professionnelle... J'étais une buse au KFC, je suis toujours la pire babysitter du monde... Ouais, tout est remis en jeu maintenant...

Je crois que je suis encore plus désemparée maintenant que je l'ai ce fichu diplôme... C'était plus facile quand je l'avais pas...

Bon je vous laisse, ça sonne... Pas au téléphone cette fois, mais à la porte...

Encore désœuvrée, mais déjà un vrai agenda de ministre...

Posté par sarah_ugly_fat à 14:45 - Commentaires [2] - Permalien [#]

16 juillet 2014

MERCREDI 16 JUILLET 2014 13H20 : RETOUR AU PRESENT

Le lendemain de la fête, je me suis réveillée avec la gueule de bois sans avoir bu une goutte d'alcool... (tiens j'ai déjà dit ça...) Le contre-coup d'une journée extraordinaire...

J'ai failli me prendre le melon, mais la fin de soirée m'a ramenée sur Terre... ma Terre. Et elle me va bien cette petite Terre... Mars ? C'était un peu trop grand pour moi...

Je ressens un peu de culpabilité d'avoir collé mes lèvres sur celles de David... Mais je n'ai pas résisté à une envie aussi pressante que soudaine... qui est passée aussi vite qu'elle est arrivée. Mon MOI a pris le dessus...

Coupable oui, mais sans regret.

Et puis le reste à côté a été tellement extraordinaire... ce qui éclipse l'épilogue un peu déstabilisant.

Une semaine plus tard, je peine encore à croire tous les cadeaux tombés du ciel et cette fin de lycée en beauté. Qui peut rêver mieux que de finir comme j'ai fini, avec la meilleure mention comme surprise, et avec des honneurs pareils ? De mercredi soir à jeudi soir, j'ai vécu 24 heures magiques sous l'œil bienveillant de Conchita Wurst, mon double improvisé...

En sortant de l'ombre, j'ai récolté quelques grains de reconnaissance et de respect... Une première pour moi !

Le vendredi, j'ai rouvert mes volets qui étaient restés clos depuis l'histoire du faisceau infrarouge... Je préférais mourir assassinée par le sniper photographe que de rater la Mamie au cas où elle repasserait dans le quartier... J'ai espionné la rue toute la journée. J'avais envie de tout lui raconter afin qu'elle me guide et qu'elle partage ma joie et ma fierté. En vain.

Samedi, mon euphorie s'est un peu calmée, et j'ai comaté devant la télé toute la journée.

Dimanche, j'ai commencé à rebrancher mon cerveau avec la ferme intention de raconter toute cette journée de jeudi dans mon blog jusqu'au bout en donnant une fin à tous mes premiers écrits à chaud. Ça m'aura pris trois jours de plus lol...

Lundi, j'ai commencé à reprendre contact avec toutes mes copines... Inquiète de ne pas avoir vu Tina et Fatima à la Prom Queen... ! Elles m'ont avoué que leurs pères respectifs n'avaient pas voulu les laisser sortir à ce genre de soirée « pleine de débauches »... Pas tort les papas... Mais bon elles ont 18 ans... Je leur ai proposé de venir fêter notre bac au feu d'artifice de Paris (cf LUNDI 14 JUILLET 2014 23H45 : FEU D'ARTIFICE) et on s'est vraiment bien amusées entre greluches obèses ! Un retour au source salvateur pour moi, je sais d'où je viens comme ça ! Rien de péjoratif à ça... Simplement une appartenance à une tribu positive qui s'entraide et se comprend...

Ce feu d'artifice a été à la hauteur de cette période, le plus beau de tous les temps... J'espère mes chers blogués que vous avez vu la retransmission à la télé, c'était présenté par Stéphane Bern lol ! En tout cas j'ai cru que la Tour Eiffel décollait puis avançait vers la Seine... Sans parler de cette rencontre lointaine avec Grégoire qui n'était sûrement pas avec Alyssa...

Mardi, toujours pas de nouvelles de Ash. Dans la nuit de jeudi à vendredi elle est repassée à l'appartement, a pris ses affaires de la nuit sans rien dire et a fichu le camp. Depuis, calme plat... Aurait-elle rencontré l'âme sœur ? Elle n'avait pas répondu à mon invitation du feu d'artifice de lundi. Alors mardi, je me suis décidée à aller chez elle... à Saint-Ouen !!!

Une endroit déjà vu... pour mes blogués les plus fidèles ! Rappelez-vous mon escapade avec David à l'automne 2012 afin de retrouver mon bracelet chez Ashley...

Mardi dans l'après-midi, je sonne... Une dame répond... Très classe, très distinguée, mais elle a un tablier de femme de ménage par dessus qui dénote...
- DAME : Vous êtes de l'immeuble ? Je vous connais pas... Vous avez besoin de quelque chose ?
- MOI : Euh non, je cherche Ashley...
- DAME : Oh, vous êtes une de ses copines ?
- MOI : Oui je crois...
- DAME : Dites-lui de me donner des nouvelles, ça fait une semaine que je l'ai pas vue... Dites-lui de rassurer un peu sa mère... Bon je vais retourner au ménage dans la cage d'escalier moi...

Effectivement, je savais que Ash vivait avec sa mère dans une loge de gardienne, mais je n'imaginais pas que sa mère était devenue concierge !!! Que s'est-il passé pour que sa famille passe d'un quartier chic à un HLM de Saint-Ouen ?

Question idiote par rapport à une autre bien plus importante : où crèche-t-elle depuis une semaine ? Sa mère n'a pas l'air non plus de s'inquiéter plus que ça... Non c'est moi qui m'inquiète...

Et nous voilà mercredi... Aucune trace de la Mamie... Aucune trace de Ash... Aucune trace de David...

Mais bon ça c'était à prévoir... On n'embrasse pas sur la bouche son meilleur ami... surtout avec la langue... surtout quand c'est la première fois !

On est gênés tous les deux, on n'a pas envie de se parler... Et j'avoue que ce silence me rassure un peu. Il faut digérer un peu tout ça... Et surtout comprendre quelle est la valeur de ce baiser... Je me demande s'il s'est rabiboché avec sa copine... Et je l'espère afin de m'enlever définitivement cette petite aiguille du pied.

Je dois maintenant penser à mon avenir... Je crois qu'avec ma mention, ils me riront au nez à Pôle Emploi lol... Je crois que c'est un devoir d'en faire quelque chose de bien...

Posté par sarah_ugly_fat à 13:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]