Alors ça !

La vie reprenait son cours normal après cette vilaine blague du lapin...

Je suis descendue vers 14h30 pour fuir le bruit de l'appartement. Et prendre mon petit chocolat chaud à ma place habituelle face à la rue passante et à mon QG-bar où je ne suis que moyennement la bienvenue. Mais je m'y sens légitime ! Et j'y emmène ma tablette PC pour travailler.

Je m'installe donc en début d'après-midi, je m'assieds, je commande. J'observe vaguement une silhouette féminine qui est en train de payer au comptoir. Quand elle part, je la vois de profil. Et son visage me paraît étrangement familier. Mais sans attache particulière. C'est une sensation lointaine et lente de déjà-vu.

Mon cerveau s'embrouille un peu avant de réagir... Et si c'était la mystérieuse inconnue ? Je me lève !

Mais elle est déjà loin. Je me mets à ses trousses dans la rue, elle avance vite. Je la vois s'engouffrer dans le métro et dans la foule. Je descends à mon tour dans les couloirs... Mais elle a disparu.

Je fais les quais de la ligne 2 puis les quais de la ligne 3, un métro s'en va en sens inverse. Elle est là en face de moi, la tête baissée. Je lui fais signe, elle ne voit rien et le métro la happe une bonne fois pour toutes loin de moi.

Je sors à l'air libre pleine d'interrogations... Est-ce ma mystérieuse inconnue ? Si oui, pourquoi était-elle à l'endroit du rendez-vous un jour plus tard ???

Je cherche dans ma mémoire, où j'ai pu la rencontrer. L'avantage c'est que je sais dans quel recoin de ma mémoire chercher... L'inconvénient c'est que je suis timide et que je ne regarde pas toujours les gens en face...

Tout ça me rend bien perplexe... Mais je ne vois toujours qu'une seule piste.

Et si elle avait perdu mon numéro ? Et si on ne se retrouvait jamais ? Et si une de mes plus grandes enquêtes depuis le début de ce blog ne tenait qu'à un fil... celui du hasard !

Le lapin se cache dans son terrier et je n'ai aucune idée de son emplacement...

Damned, je suis nrv !!!